LITTÉRATURE
Véritable caisse de résonance, miroir fidèle ou déformant, le roman capte le cœur de nos vies dans les mailles d’un style ou d’une vision. Ainsi avec Jacques Lacan, et à la suite de Freud, nous pouvons affirmer que l’artiste « fraie la voie » au psychanalyste : allons donc voir quels fantasmes de maternité les auteurs contemporains nous offrent, à travers ces figures de mère qui peuplent les pages de leurs œuvres.

« Cet enfant », par Françoise Stark Mornington

La pièce de Joël Pommerat intitulée Cet enfant (2006i) est une remise en scène d’un spectacle-théâtre commandité par la CAF du Calvados et relayé par le Centre dramatique national de Normandie. Ce spectacle s’est joué dans 5 à 6 centres sociaux des quartiers de Caen dans le but de favoriser un échange de paroles dans […]

Jeanette Winterson « Pourquoi être heureux quand on peut être normal ? », par Claude Parchliniak

À cinquante-deux ans, Jeanette Winterson retrace par petites touches dans son dernier ouvrage une vie à la Dickens. Des phrases courtes, incisives, percutantes, un humour corrosif, nous font pénétrer dans cette nouvelle fiction de sa vie, vingt ans après la première (Les oranges ne sont pas les seuls fruitsi). J. Winterson dresse un portrait féroce de […]

Une mère, l’écriture, par Anne Brunet

Le Bébé n’est pas un romani. C’est un livre constitué par les deux cahiers tenus pendant un an par l’écrivain Marie Darrieussecq au moment de la naissance de son premier enfant. Comme si le bébé ne pouvait se dire que par bribes, paragraphes hachés, entrecoupés de petits astérisques. D’ailleurs, Marie Darrieussecq s’étonne que la littérature […]

Une mère est morte, par Claire Talébian

Cauchemar, cauchmère, Folcoche… ? Paul de Brancion est, entre autre, écrivain, romancier, poète. L’anglais était la langue imposée chez lui, le français, la terre où il est né et le danois le pays dont il a adopté la langue et dans laquelle il est devenu père : « fuir pour se sauver »i. « Une mère est morte ». C’est banal […]

« … La semence se consume dans l’amour », par Judith Zabala

Dans son roman Si je t’oublie, Jérusalem, écrit en 1937-1938, Faulkner interroge « la vérité du lien mère-enfant » près de quarante ans avant la légalisation du droit à l’avortement aux États-Unis. C’est avec force que Faulkner nous conte l’histoire de Charlotte Rittemeyer et d’Harry Wilbournei. À l’aube de ses vingt-sept ans, Harry s’autorise pour la première […]

La vérité nue, par Aurélie Charpentier-Libert

Dans Chambre 2i, Béatrice raconte sa vie de femme et de mère avant et après son effondrement. Son récit entremêle son quotidien d’auxiliaire de puériculture en maternité avec son ancienne vie de « danseuse nue », aimée d’un homme parfait, et mère comblée. Ce qui marque la fin de cette période ou dominait l’illusion de satisfaction totale, […]

La Mère et son « petit tas d’ordures », par Hervé Castanet

L’une des grandes présences de la mère dans le théâtre contemporain est assurément le personnage de la Mère dans Les Paravents de Jean Genet auquel Maria Casarès, en 1966 au théâtre de l’Odéon dans la mise en scène de Roger Blin, prêta sa voix et son corps. Notre auteur prévient : « Les pièces habituellement, dit-on, auraient […]

« Ici mourut ma mère. Ici même je suis né » par Sandy Pécastaing

Le 8 décembre 1811, Elizabeth Arnold meurt de tuberculose. Veuve, elle laisse trois enfants : William, Edgar et Rosalie. William est recueilli par son grand-père David Poe et sa tante Maria Clemm, Edgar par John et Frances Allan, un couple de négociants, dont il devient l’enfant unique, et Rosalie par la famille Mackenzie. Elizabeth Arnold n’apparaît […]