MÈRE POÉTIC’
Mère poétic’ c’est la rubrique qui déniche pour vous un plaisir du texte fulgurant : littérature, parole, poésie… sont traversées par des fragments d’écriture qui campent une mère singulière, accrocheuse. Mère poétic’ fait un zoom sur ses miroitements, ses usages, ses figures, tantôt sombres, troubles, troublantes, ou drôles …

Peur de toi

Peur de toi J’ai toujours eu peur de toi… J’avais peur de ce que tu exigeais de moi. Je croyais que tu exigeais et que je ne pouvais répondre à tes exigences… Je ne voulais pas être ta mère, je voulais que tu saches que je n’avais pas plus de défenses que toi, mais que […]

Le corps qui fait signe

Le corps qui fait signe Nous trouvons plusieurs signes par lesquelz nous congnoissons quant la femme a conceu enfant. Le premier signe est que quant une femme a eu compaignie d’homme, si tout incontinent elle a froit et douleurs de reins, alors elle a conceu. Le deuxième signe est si le visaige de la femme […]

Y perdre son latin !

Y perdre son latin ! Saint Bernard au paradis invoque la mère de Dieu : « O VIERGE mère, et fille de ton fils… » Dante, Divine Comédie, Chant XXXIII, La Pléiade   Que la femme désintègre la mère ! Des bras de mon perfide arracher une femme, Est-ce pour assouvir les fureurs de mon âme ? Que n’a-t-elle déjà […]

Question de mots

T’écrire c’est te parler d’elle sans arrêt, elle la détentrice du récit, la profératrice du jugement, avec qui le combat n’a jamais cessé, sauf à la fin, quand elle était (…) si perdue dans sa déraison et que je ne voulais pas qu’elle meure. Entre elle et moi c’est une question de mots. Annie Ernaux, […]

Les fils ne savent pas que leurs mères sont mortelles

« Elle était déjà vieille en ce temps-là, petite, et de quelque embonpoint. Mais ses yeux étaient magnifiques et ses mains étaient mignonnes et j’aimais baiser ses mains. Je voudrais relire les lettres qu’elle m’écrivait de Marseille avec sa petite main, mais je ne peux pas. J’ai peur des signes vivants. Lorsque je rencontre ses lettres, […]

Celle qui tombe

Mon petit tout nouveau-né tétait. J’ai tant aimé faire téter, j’étais si ravie d’être une mère avec du lait, pleine d’un lait que n’inquiétait pas mon buste de quatorze ans. C’était sans doute mon dernier enfant, l’une des tétées non infinies possibles. Ma mère en robe de chambre était face à moi, chacune devant son […]

Fort da

Ma seule consolation, quand je montais me coucher, était que maman viendrait m’embrasser quand je serais dans mon lit. Mais ce bonsoir durait si peu de temps, elle redescendait si vite, que le moment où je l’entendais monter, puis où passait dans le couloir à double porte le bruit léger de sa robe de jardin […]

Mère illimitée

Elle vécut cette passion de nous, sans aucune tempérance. Elle la vécut activement. Sans cette patience, ce répit qui est versé aux mères comme une bénédiction. Elle porta sa passion, seule, avec une violence jamais assouvie, et ses épaules sont toujours aussi belles et lourdes de porter. Marguerite Duras, « L’enfance illimitée » dans Cahiers […]

Insondable décision

Cette femme n’est pas venue au monde dans le seul but de l’aimer, de le protéger, de veiller à ses besoins. Au contraire elle a eu une vie avant qu’il n’existe, une vie durant laquelle rien ne lui imposait d’avoir la moindre pensée pour lui. A un moment donné de sa vie, elle l’a mis […]

L’agalma mère

Qu’est-ce que c’est que Lucrèce Borgia ? Prenez la difformité morale la plus hideuse, la plus repoussante, la plus complète ; placez-la là où elle ressort le mieux, dans le cœur d’une femme, avec toutes les conditions de beauté physique et de grandeur royale, qui donnent de la saillie au crime ; et maintenant mêlez […]