fausse affiche

Voici la singulière affiche qu’avaient proposée certains d’entre nous, il y a neufs mois, lorsque la gestation de ces Journées a débuté. Une Artémis d’Éphèse moderne… Mais, pensez-y, qu’auraient donné les dépliants, les flyers, ou encore les tee-shirts de l’équipe d’organisation avec cette proliférante…poitrine ?

Notre imagination s’égare.

Les idées ont fusé tout au long de ces mois de grossesse, et nos envies de femmes (et hommes) enceintes étaient intarissables. Nous nous serions damnés pour obtenir le Pape ou Eva Joli à la plénière, rêvant secrètement d’organiser le débat du siècle. Et Almodovar ? On le veut ! On l’aura une autre fois, qui sait… ?

Pour détendre les participants, pourquoi pas installer en plein Palais des Congrès un « bar à laits » ? Nous avions en tête l’image du bar blanc et lacté du film Orange Mécanique, vous voyez ? Il pourrait y avoir des yops et des yaourts à tous les goûts, ainsi que des sucettes de cocktails, à déguster dans de moelleux fauteuils – rien de tels pour reprendre souffle entre deux séquences de travail.

On s’y voyait déjà…

Et une crèche !? Avec un thème pareil, on ne saurait se passer d’un jardin d’enfants pour permettre aux participantes des Journées de ne l’être pas-toutes, mères.

Quel dommage que les règles austères qui règnent au Palais aient ainsi bridé notre fantaisie…

Une performance avec de vrais crocodiles vivants… ? Non, non, n’exagérons rien – mais les petits crocos Haribo à se mettre sous la dent, ça, vous les avez eus !

Et savez-vous combien de sacs de 2 kg de ces petites bêtes gélatineuses et colorées sont nécessaires pour obtenir 3000 crocos ? Sachant qu’un grand sac contient 323 crocos…Oui, oui, nous avons passé quelques soirées à calculer ce genre de choses pour vous…Ça, ce sont les Journées auxquelles vous n’avez pas échappé !

Reusement !