Y perdre son latin !

Saint Bernard au paradis invoque la mère de Dieu : « O VIERGE mère, et fille de ton fils… »

Dante, Divine Comédie, Chant XXXIII, La Pléiade

 

Que la femme désintègre la mère !

Des bras de mon perfide arracher une femme,

Est-ce pour assouvir les fureurs de mon âme ?

Que n’a-t-elle déjà des enfants de Jason,

Sur qui plus pleinement venger sa trahison !

Suppléons-y des miens ; immolons avec joie

Ceux qu’à me dire adieu Créuse me renvoie.

Corneille, Médée, Acte V, Scène II

La mère juive ou L’une seule ou La non barrée !

« Allo ! La SNCF ?

— Oui madame.

— Vous pouvez me dire à quelle heure il arrive le train de mon fils ? »

 Humour juif

 

Et ta fille ? 

Rodolphe : Et ta fille ?

Emma : Nous la prendrons, tant pis !

Gustave Flaubert, Madame Bovary

 

Confisquée

Ma mère n’avait pas de moi mais un fils.

Albert Cohen, Le livre de ma mère

 

Le vent t’emportera

Je ne vois pas bien où vous vous promenez. J’ai peur que le vent ne vous emporte sur votre terrasse ; si je croyais qu’il put vous apporter ici par un tourbillon, je tiendrais toujours mes fenêtres ouvertes et je vous recevrais.

Madame de Sévigné, Lettre à sa fille, 21 juin 1691